En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: cliquez ici

Service gratuit de réparation de fichier 3D

Un fichier au format STL, communément appelé fichier d’impression 3D, constitue la clé de voute de l’impression 3D : si vous n’avez pas un fichier STL propre, sans défaut et non corrompu, vous ne serez hélas pas dans la capacité d’imprimer en 3D votre projet. Voici les étapes clés pour vous accompagner pas-à-pas dans l’analyse, la vérification et la réparation gratuite de votre fichier STL.

Identifiez un fichier 3D endommagé

Avant de procéder à l’impression 3D d’un fichier au format STL, il convient de vérifier la qualité de celui-ci. En effet, si le logiciel utilisé pour l’impression 3D n’arrive pas à lire le fichier 3D et indique qu’il est non-imprimable, cela signifie qu’il est corrompu.

Un fichier d’impression 3D peut contenir des erreurs lors de l’export d’un format de modélisation (.obj, .skp, .step, .fbx, .vrml, .3ds, .3dm, .CATPart…) vers le format d’impression 3D utilisé : le format .STL.

Le maillage de la forme peut alors avoir été endommagé et ne plus être exploitable par le logiciel d’impression 3D. Afin de remédier à ce défaut de fichier, il convient de le réparer. Mais avant, l’étape à ne pas omettre reste celle du diagnostic de fichier STL.

Pour cela, nous allons vous expliquer comment procéder à l’aide de logiciels adaptés.


Diagnostic du fichier stl

Il existe des logiciels capable d’analyse la qualité d’un fichier STL et d’en extraire les défauts principaux à corriger. Les logiciels de réparation de fichier d’impression 3D les plus connus sont : Magics, Meshlab, Netfabb ou MeshMixer. L’analyse complète du fichier va procéder à la vérification de la forme de l’objet et la détection de défauts en se penchant sur :

  • Les tangentes (sens de la matière)
  • Les points d’ancrage
  • L’enveloppe
  • Les bords libres ou arêtes ouvertes
  • Les trous et leur planéité
  • Les triangles, leur nombre et leurs intersections
  • Les chevauchements
  • L’épaisseur des parois…

A la suite de ce diagnostic, le logiciel de CAO que vous utilisez permet d’extraire les erreurs à corriger. Dans le cas où vous ne possédez pas de logiciel de CAO pour analyser votre fichier, x3D Print vous propose un diagnostic gratuit.

Réparer le fichier 3D gratuitement

Une fois le diagnostic du fichier d’impression 3D posé, il convient alors de réparer le fichier. Si vous disposez d’un logiciel de réparation comme Magics par exemple, la fonction « Réparation automatique » existe (Aller dans onglet FIX > Fix Wizard). Elle vous permet de ne pas avoir à vous pencher dans la restauration manuelle de votre fichier défaut par défaut. La réparation procède à différentes actions comme :

  • Détection des problèmes
  • Séparation des éléments
  • Analyse des collecteurs
  • Réparation des éléments non manifolds en corrigeant les arêtes et les points uniques de connexion
  • Réparation des défauts d’intersection

Une fois la réparation de votre fichier 3D réalisée, assurez-vous que votre fichier STL ne contient plus d’erreur, par un deuxième contrôle de votre fichier.

Service gratuit de réparation de fichier 3D

Si vous ne disposez pas de logiciel de CAO vous permettant de réparer automatiquement vos fichiers d’impression 3D, x3D Print vous offre gratuitement un service de diagnostic et de réparation de votre fichier, et ce, sans frais.

Réparer votre fichier 3D